GLSs-fr


Description – PDF

Pour les machines à couler avec régulation automatique du niveau métal, la perte du contrôle du niveau de métal durant le remplissage de la coquille est la raison principale d’arrêt de coulée. Les capteurs inductifs généralement utilisés ont une plage de mesure de 40 à 50 mm. Ainsi le remplissage de la coquille se fait sans contrôle de niveau, avec les obturateurs en positions fixes. Si pour une raison quelconque, les temps de remplissage des différentes coquilles diffèrent trop, la coulée doit être interrompue pour des raisons de sécurité. Cela arrive lorsque l’intervalle de temps entre le niveau désiré atteint de la première et de la dernière coquille est trop grand.

La solution pour résoudre le remplissage des coquilles est de contrôler le niveau dès que le métal arrive dans le pied de la coquille. Cela nécessite l’utilisation d’un capteur possédant une plus grande plage de mesure.


Mesures

L’appareil dispose d’une tête qui a une plage de mesure de 40 mm (GLS-U40). Celle-ci est fixée sur un vérin électrique ayant lui une course de 160 mm. La valeur totale mesurée correspond donc à l’addition des deux valeurs citées ci-dessus. Le signal de sortie du GLS (respectivement 4-20mA) est calculé sur la distance de 200 mm. Le modèle U15 a un diamètre de tête plus petit et sa mesure inductive est de 20 mm.


Mouvements de la tête

La tête de mesure se positionne toujours à 25 mm (U40) de la surface d’aluminium. Une plage morte de +/- 8mm (U40) limite les mouvements intempestifs du vérin. Bien entendu, même si le vérin n’effectue aucun déplacement, la mesure indiquera toujours la valeur réelle de distance avec le métal. Dès que le niveau d’aluminium dépasse cette plage, la tête du GLS va automatiquement suivre les variations de hauteur du métal dans les coquilles. Le vérin repositionnera la tête si le métal s’est approché de 1 mm (U40) ou 0,5 mm (U15) après 20 s.

La plage morte où le vérin ne bouge pas est toujours prise en considération pour le calcul de la valeur exacte du mouvement à réaliser. Le signal de la position est calculé de façon continue en faisant la somme du signal mesuré et la distance donnée par l’encodeur du vérin. Cette valeur est toujours exacte, indépendamment de la direction de mouvement.


Spécifications techniques