GAP Engineering SA a été fondée en octobre 2000 par  Gilles Mabillard, Alfio Schillaci et Patrick Salvy. Les deux personnes actives, Patrick Salvy et Gilles Mabillard, deux anciens collaborateurs d’Alcan Aluminium Valais (Algroup à l’époque), ont déjà une longue expérience d’automatisation industrielle dans les domaines de la métallurgie et de la chimie. Le principal client des années 2000 est Alcan Aluminium Valais.

En 2003, la société passe de 2 à 4 personnes actives à 100%. Alfio Schillaci dirige la partie administrative, prospection et commerciale. Le secteur d’activité s’étend passablement. GAP devient également actif dans les domaines des fonderies et des machines d’assemblage. Les clients de GAP ne sont plus forcément locaux. GAP décroche des projets en Allemagne, en Angleterre, en Autriche, en Italie, en Hollande, en Pologne, au Mexique, en Grèce.

De 2005 à 2011, le volume des affaires augmente encore, et la société grandit d’une manière constante et continue.

En janvier 2011, GAP Engineering SA reprend les activités de Rihs Engineering SA. Rihs Engineering SA est une entreprise d’engineering mécanique, avec une très grande expérience dans les domaines de la fonderie, particulièrement dans la construction de machines à couler l’aluminium. Toutes les activités de Rihs Engineering SA ont été englobées par GAP Engineering SA sous la responsabilité de Julien Valloton.